La méthode kangourou pour les bébés prématurés

La méthode kangourou pour les bébés prématurés

C’est un fait aussi fascinant qu’insolite ; les mamans kangourou portent leurs petits pendant environ 250 jours dans une poche ventrale. Ainsi en sécurité, les nourrissons marsupiaux s’y développent en ayant accès au lait de leur mère et à un environnement tempéré parfaitement à leurs besoins.

Inspirée par cette image, la méthode kangourou a vu le jour à Bogota en Colombie autour de 1978. Mise sur pied pour pallier d’abord à un problème de surpopulation à l’unité néonatale et en réponse aux ressources manquantes dans les hôpitaux, la méthode kangourou s’est avérée incroyablement efficace en diminuant le taux d’infections, de maladies graves et de mortalités chez les bébés.

L’exercice est simple. La méthode kangourou consiste à maintenir bébé bien au chaud, peau contre peau. Ainsi, l’enfant repose simplement vêtu d’une couche sur le torse nu de sa mère, ou d’un autre parent, le plus longtemps possible. En d’autres mots, il s’agit de la version thérapeutique du peau à peau que l’on pratique déjà avec tout enfant né à terme et en bonne santé. 

De fait, ce sont généralement les bébés nés prématurément ou de faible poids à la naissance, comme les jumeaux, qui seront les premiers visés par la méthode kangourou et dont les impacts auront davantage de répercussions sur eux. 

Accessible, naturel et efficace

La méthode kangourou possède ce don de pouvoir se pratiquer partout et à tout moment, selon l’état général du poupon. Elle est naturelle, douce et ne demande pas d’aptitude particulière, ne serait-ce que d’apprendre comment installer bébé les premières fois. 

En outre, les avantages de l’exercice ne manquent pas d’être remarqués rapidement. Coller contre maman, le nouveau-né prématuré bénéficie d’une meilleure stabilisation de sa température, réduit considérablement son stress et augmente son sentiment de sécurité. La méthode kangourou contribuerait également à diminuer la douleur lors d’interventions invasives, à pondérer le rythme cardiaque et respiratoire de l’enfant, en plus d’améliorer la qualité de son sommeil. L’allaitement précoce est également encouragé par la pratique du peau à peau, ce qui aurait une incidence sur le développement du cerveau du nourrisson. Les retombées positives sont observées sur le long terme, notamment sur le fonctionnement cognitif, le comportement et les mesures d’attention de l’enfant. 

L’odeur, la texture de la peau et la voix de sa mère sont pour bébé des repères rassurants qu’il peut identifier, ce qui lui permet déjà de développer un lien fort avec celle-ci. L’effet est réciproque, puisque maman et bébé reçoivent simultanément et naturellement des doses d’ocytocine (hormone de l’amour) qui contribue à créer un sentiment de bien-être mutuel et un attachement complet. 

Le deuil d’une grossesse et d’un accouchement parfait, doublé des nombreuses difficultés et des angoisses entourant le début de vie d’un bébé prématuré peuvent être adoucis par la méthode kangourou. En effet, les cas de dépression post-partum chez la mère seraient largement réduits par la pratique, car elle donne l’impression (et avec raison) que maman participe activement à la remise sur pied de la santé de bébé. Sans le savoir, elle acquiert par le fait même une certaine assurance en ses compétences parentales. 

Quand l’institutionnel s’en mêle

En 2017, un projet financé par le ministère de la famille, BC Women’s, BC Women’s Hospital + Health Centre Foundation, Perinatal Services BC et Women’s Health Research Institute, en Colombie-Britannique, a permis d’instaurer le programme Kangaroo Mother Care visant à rendre accessible la méthode kangourou pour tous les bébés à risque et prématurés. 

L’investissement de plus de 500 000,00$ a servi à la formation et à l’achat de matériel pédagogique des infirmières des unités néonatales, en plus de faire l’acquisition de nombreuses unités de chandail de peau à peau, rendant l’activité sécuritaire et agréable pour les parents et les enfants bénéficiaires. 

Ce genre d’initiative tendra certainement à se répandre dans les hôpitaux canadiens et du monde entier, tant elle fournit les outils nécessaires aux premiers instants de vie des bébés nés dans des circonstances particulières. De fait, tous devraient avoir accès systématiquement aux moyens permettant la mise en peau à peau rapide et facile et ainsi profiter rapidement de ses avantages. 


 

🌿  Supportez le projet Umana destiné à répondre à un besoin vital chez les bébés prématurés : celui d'être en peau à peau!

L’équipe d’Umana a lancé une campagne de sociofiancement par l’entremise de la plateforme de financement La Ruche, un organisme spécialisé en financement participatif qui contribue concrètement au développement de nouveaux projets au Québec.

 

 

Sources :

http://www.perinatalservicesbc.ca/about/news-stories/news-releases/premature-infants-and-parents-to-benefit-from-new-partnership?fbclid=IwAR2E1562HhQInAjeqQkgdWDqlqaep5oEMB7xFgSahadUQUJdR2pZN6GqVHo

http://whri.org/kangaroo-mother-care-has-arrived-at-bc-womens-hospital-nicu/?fbclid=IwAR2E1562HhQInAjeqQkgdWDqlqaep5oEMB7xFgSahadUQUJdR2pZN6GqVHo

http://www.perinatalservicesbc.ca/health-professionals/professional-resources/kangaroo-care?fbclid=IwAR3sVnl-gorNEegdfaGfgdbTj5EsHP_S6-R2G4jS4Q7sTd_s5oZy1lch5Wg

https://www.cps.ca/fr/documents/position/methode-kangourou-pour-nourrisson-premature

https://www.nouvelobs.com/sante/20161220.OBS2925/grace-a-la-methode-kangourou-les-bebes-prematures-s-en-sortent-bien-mieux-dans-la-vie.html

https://www.parents.fr/bebe/premature/bien-etre-des-prematures/prematures-le-point-sur-la-methode-kangourou-78005

0 comments

Leave a comment

All blog comments are checked prior to publishing

Hello You!

Join our mailing list

Net Orders Checkout

Item Price Qty Total
Subtotal $0.00
Shipping
Total

Shipping Address

Shipping Methods