Umana : retour sur les trois dernières années

Umana : retour sur les trois dernières années

Lancer une entreprise manufacturière de toutes pièces n’est pas une mince tâche. Heureusement, Marie-Ève Caron avait l’audace et les qualités requises pour relever ce défi. 

Comme beaucoup d'entrepreneurs, Marie-Eve eut un parcours parsemé d’obstacles, de refus, de victoires, de déceptions, mais surtout d’espoir. Avec l’agilité, l’innovation et la création comme cheval de bataille, elle a mis près de 3 ans avant de voir son rêve entrepreneurial se concrétiser. 

__

Voici l'histoire d'Umana (anciennement Ü Baby) raconté par Marie-Eve Caron, présidente fondatrice. 

Au moment où j’ai fait la promesse à Hayden, en avril 2016, de développer un porte-bébé inclusif pouvant améliorer la vie de tous les enfants, je n’avais absolument aucune idée par où débuter. En tant qu’ergothérapeute spécialisée en neurodéveloppement pédiatrique, j’avais l’expérience professionnelle et les qualités entrepreneuriales pour m’attaquer à ce défi, mais j’avais clairement sous-estimé la tâche colossale qui m’attendait!

L’enjeu principal dans le développement d’un porte-bébé nouveau genre résidait dans  son design. Il a dû faire l’objet d’énormément de réflexion durant la phase de recherches et de développements. Une étape longue et couteuse qui ne s’est pas passée sans obstacle. Par contre, j’étais tellement convaincue (je le suis encore tout autant aujourd’hui) d’avoir une mission importante à remplir qui affectera positivement la société, que tous les éléments se sont placés naturellement, presque comme si ça  avait été programmé. 

Un des éléments clés fut la venue de mon partenaire d’affaires Stéphane Beaulé. Faisant partie de ma garde rapprochée, notre histoire a débuté autour d’un gin... empreint de nos émotions suite au départ précipité d’Hayden. Il a eu envie de contribuer à un projet entreprenarial qui avait une réelle mission sociétale, médicale, environnementale et économique. Chimiste de formation et détenteur d’un MBA Stéphane oeuvre au sein de Soprema depuis plus de 18 ans. Pour lui, la chaîne de production et la R et D n’ont plus aucun secret. Il a été un appui essentiel dans la création de cette entreprise manufacturière, car le nerf de la guerre dans notre industrie est l’optimisation de la production. Ensemble, nous avons donc décidé d’investir et de sauter dans le vide !

Septembre 2016

En septembre 2016, plusieurs mois s’étaient écoulés, mais je n’avais toujours pas réussi à faire la rencontre des personnes clés qui allait m’aider à lancer le projet. À ce moment, encore très peu de gens étaient au courant du mandat que je m’étais donné, puisque je voulais arriver avec du concret avant d’en parler publiquement. 

Un matin, j’ai reçu le courriel d’étudiantes à la maîtrise en design industriel de l’Université Laval qui désiraient faire leur travail de recherche sur un projet innovant en ergothérapie. Un pur hasard ? Un signe du destin ? Je ne le saurai jamais, mais je me plais à penser que rien n’arrive pour rien et que j’y étais prédestinée. Quoi qu’il en soit, ces femmes et moi avons alors entamé la recherche documentaire ainsi qu’un travail d’idéation du concept, une étape qui allait durer près de 10 mois. Ce travail de recherche constitue encore aujourd’hui une assise solide à mon projet et m’a permis de faire un grand constat ; les innovations que j’avais en tête ne s’adressaient pas seulement aux enfants à besoins particuliers, mais bien à tous les enfants ! Mon projet venait de prendre une tout autre envergure ! Un fleuron québécois avec un potentiel international… tout à coup j’ai eu le vertige. Mais j’avais fait la promesse… 

Mai 2017

Comme la rigueur est une de mes forces, j’ai compris que je devais m’entourer d’un mentor d’expérience. Il ne faisait aucun doute pour moi que c’était un incontournable pour me guider dans le monde des affaires et donner une véritable chance de succès au projet. Grâce au programme de mentorat du Réseau M,  LE mentor idéal est arrivé sur ma route. M. Gilles Pépin, président de Humanware. Humanware est une entreprise internationale spécialisée dans la création et la fabrication de solutions technologiques pour personnes ayant une perte de vision. Beaucoup de parallèles peuvent se faire  avec mon projet. Encore une fois, je me sens très privilégié de ce que m’offre la vie.

Mon mentor, ce pilier sur lequel je peux compter en tout temps, que ce soit d’ordre stratégique, financier ou politique. Il représente pour moi une figure importante de mon parcours et je lui suis redevante à plusieurs égards. Toujours présent, sans jugement, il me permet de me découvrir comme entrepreneur, dans l’ouverture face à moi-même, mais surtout il m’amène à me faire confiance et a bien évaluer mes qualités. 

Il m’a fait comprendre l’importance d’investir en moi comme entrepreneure. Pour devenir ergothérapeute, j’ai dû faire une maîtrise en Sc. de la santé, ergothérapie.  Il était maintenant temps d’étudier en entrepreneuriat! Je me suis donc inscrite à L’École d’Entrepreneurship de Beauce. Comme entrepreneur, j’ai eu envie de me connaître davantage, de prendre conscience de mes forces et de mes limites, mais surtout d’acquérir des connaissances en gestion et en planification stratégique.

Cette expérience est une des plus enrichissantes que j’ai eu la chance de vivre. Une école qui t’apprend à penser stratégiquement et à embrasser la vie d’entrepreneure. Vulnérable, j’ai dû affronter mes peurs, mes démons et mes appréhensions envers ce rôle que je dois maintenant assumer : CEO d’une start-up !

J’ai réussi grâce à la formation qu’offre l’école, mais aussi grâce au réseau de contacts que je m’y suis fait. J’ai pu me créer un réseau  à la fois fort et authentique. Les discussions informelles à l’EEB m’ont aussi beaucoup aidé à cheminer durant cette période. On peut donc dire que c’est aussi grâce au gin tonique et au limbo… mais ça c’est une toute autre histoire! ;)

Juin 2017

Parallèlement au développement du produit et à la conception, le Conseil national de recherches Canada (CNRC) réalise une étude de faisabilité. Le projet avance rondement, si bien qu’à l’été 2017, je dépose un premier brevet international avec l’aide financière du Ministère de l’Économie et de l’Innovation.

Dans la foulée, j’accède également à des fonds pour explorer différentes idées de produits tournant autour des trois mêmes pôles ; INCLUSIFS, ERGONOMIQUES, ÉTHIQUES. Pour moi c’était clair, ces produits ne s’adresseraient pas uniquement aux Québécois, mais bien aux enfants de partout dans le monde. C’est avec cette conviction que j’échafaude une stratégie de positionnement numérique pour venir appuyer ma vision internationale.

Le mandat avec l’Université Laval tire à sa fin et le projet du porte-bébé est transféré à la firme de design industriel Tactix à Montréal. L’entreprise, hautement spécialisée dans tout le volet wearable, prend le relais pour finaliser le design et la R et D, phase qui durera finalement 18 mois. 

Pendant ce temps, je n’ai pas chômé ! J’ai effectué un nombre incalculable de recherches afin de trouver les composantes qui sont alignées avec mes valeurs écoresponsables. Je m’étais lancé le défi de développer un produit innovant et de le produire avec des composantes qui respectent de hautes certifications environnementales à l’international. J’ai rassemblé des matières premières et des tissus qui font l’objet de certifications (OEKO-TEX et GOTS) afin que la firme puisse travailler à partir de matériaux exempts de pesticides ou de substances chimiques. 

Le processus de développement passe par toutes sortes d’étapes. La recherche de financement est difficile, car personne ne souhaite investir dans un produit qui n’a pas encore fait ses preuves. Chaque dollar est dépensé intelligemment, j’effectue un contrôle serré des intrants et des sortants. J’investis évidemment mon argent personnel et tente d’obtenir le maximum d’appui gouvernemental. C’est un périple ardu qui m’a fait remettre en question mon projet plus d’une fois.

Novembre 2018

En novembre dernier, l’embauche des gens de mon équipe était complétée. Elle s’est faite progressivement et naturellement, de la manière la plus simple qui soit. Plusieurs ont d’ailleurs dû quitter leur emploi respectif pour se joindre à moi. Les uns après les autres, tout s’est imbriqué parfaitement. Chaque membre amène avec lui un bagage et des compétences impressionnantes dans leur domaine respectif, mais partage les mêmes valeurs profondes et propres à Umana. Chacun est porteur d’une mission-clé et possède l’agilité nécessaire pour créer son propre rôle. Les tâches sont claires et tout le monde travaille à l’unisson dans l’atteinte d’un but commun. Je leur fais pleinement confiance et me concentre sur mon rôle de chef d’orchestre pour créer quelque chose de beau!

Avril 2019

À force de rigueur, d’acharnement et de préparation, tout est enfin prêt. Du côté manufacturier, nous avons nos fournisseurs de textiles, de boutons, de sangles, etc. La qualité est assurée par des protocoles stricts et un suivi constant. La conception et l’impression des étiquettes, des livrets d’instructions, des emballages et des catalogues sont également achevées. Le plan de déploiement est clair, le réseau de distribution en place. Les stratégies de communication et marketing sont déjà lancées.

Depuis plus de 3 ans, je mets tout en œuvre pour mettre au monde Umana. Un comité  consultatif sera prochainement mis sur pied et sera composé d’entrepreneurs de renom. Je me donne toutes les chances pour réussir ma mission, en demeurant accessible au maximum. De fait, à travers ce parcours, j’ai continué à faire de la consultation clinique. J’enseigne également au CÉGEP et je m’assure ainsi de demeurer près de l’Humain.

Octobre 2019

Des nouvelles excitantes! Vija Design, l'entreprise québécoise derrière l'original t-shirt peau à peau créée en 2008, fait maintenant parti de la famille Umana. Nous nous sommes donné la mission d’accroitre le rayonnement de la marque Vija au Québec comme à l’international, mais aussi de promouvoir la pratique du peau à peau.

En tant que femme entrepreneure, je suis fière de pouvoir reprendre le flambeau tendu par Vivianne Brault, qui a travaillé pendant plus de 11 ans à bâtir cette marque aimée et reconnue, déjà vendue à travers le monde.

 

---

Je suis excessivement reconnaissante envers la vie de me permettre de travailler à bâtir une entreprise à mon image. Reconnaissante aussi pour mon équipe, cette deuxième famille venue se greffer à moi. Ils sont des amis, des connaissances, des références. Du développement de la stratégie Web, à la gestion de la production, en passant par la prise de photos, la distribution et la comptabilité, mon équipe est soigneusement choisie et qualifiée pour propulser Umana.

À partir de maintenant, vous pourrez acheter des produits de qualité d’une entreprise québécoise avec des valeurs, des aspirations, et participer à la création d’un nouveau fleuron international, mais surtout oser croire en vous parce que sincèrement j’espère vous inspirer à dépasser vos limites, à vivre on the edge ! Now it’s time to shine!

 

📸: Naomie Gagnon Photographe  

0 comments

Leave a comment

All blog comments are checked prior to publishing

Hello You!

Join our mailing list

Net Orders Checkout

Item Price Qty Total
Subtotal $0.00
Shipping
Total

Shipping Address

Shipping Methods