L’ABC de la DME

L’ABC de la DME

Autour des 4 mois de bébé, alors que le tout petit reçoit exclusivement du lait, tous les nouveaux parents se questionnent sur les différents modes de diversifications alimentaires. Alors que certains envisagent déjà l’introduction des céréales pour nourrisson et les purées, d’autres se tournent vers l’alimentation autonome ou diversification menée par l’enfant (DME). Cette dernière gagne d’ailleurs en popularité au Québec alors qu’elle est déjà pratiquée dans de nombreux pays du monde.

Essentiellement, la DME est une approche selon laquelle les parents ne nourrissent pas bébé à la cuillère, mais lui offre plutôt des morceaux entiers d’aliments que l’enfant prend avec ses mains et porte à sa bouche lui-même. Un concept tout simple, mais qui nécessite une base pour bien comprendre et surtout pratiquer la DME de façon sécuritaire.

Les grandes lignes

Autour de 6 mois, bébé est en mesure d’agripper des objets divers et de les porter à sa bouche. Il mâchouille, tète, déglutit et se prépare ainsi à l’introduction des aliments. Ses gencives et ses mâchoires sont désormais suffisamment puissantes pour arriver à écraser et mordiller. De plus, c’est aussi l’âge où le système digestif du poupon est assez mature pour digérer des aliments solides. En résumé, bébé est prêt à passer à l’étape suivante.

La diversification alimentaire par la DME propose une méthode où l’enfant découvre les aliments à son propre rythme, sans l’interférence des parents. La nourriture solide, directement déposée devant lui sera d’abord une source de jeu et d’exploration avant de devenir un réel moyen de s’alimenter. Aucun ustensile n’est requis, car bébé mange avec ses doigts et gère la quantité de nourriture qu’il consomme. 

Bon pour le développement

Dans un milieu proximal, maman et papa favorisent tout ce qui encourage le développement moteur respectant le rythme unique de l’enfant. En ce sens, la DME s’inscrit parfaitement dans ce type de parentalité, car elle encourage les expériences naturelles et l’apprentissage supervisé, mais initié par bébé. Rien n’est « forcé » et le tout petit dirige lui-même l’activité.

La DME favorise le développement de la motricité fine et la coordination œil-main et main-bouche. Les couleurs, les textures, les saveurs et les odeurs variées font également partie de l’exploration et stimulent les sens du poupon. C’est une occasion de plus pour découvrir et s’émerveiller devant l’éventail de possibilités qu’offre la nourriture. 

De plus, l’alimentation autonome encourage les réflexes naturels des muscles de la bouche comme la mastication verticale, l’action de gruger, le balayage de la langue et des gencives de côté. 

Quelques règles à suivre

Pour assurer une diversification alimentaire réussie, il est conseillé de se documenter sur le sujet. Par quels aliments devrais-je commencer ? Mon enfant est-il prêt pour la DME ? Qu’est-ce que cela implique de faire la diversification menée par l’enfant ? Est-ce que c’est fait pour moi/pour ma famille ? Tant de questions auxquelles vous répondrez au fur et à mesure que vous explorerez le sujet.

Voici quelques consignes d’usage pour vous permettre de débuter :

  • Votre bébé a au moins 6 mois et se tient assis sans aide, la tête bien droite. Il est capable de prendre et porter des objets à sa bouche sans difficulté.
  • Offrez des aliments variés en petite quantité. Les aliments mous sous forme de bâtonnets sont tout indiqués pour débuter. Assurez-vous de combler les besoins nutritionnels en vitamines, fer et minéraux.
  • Demeurez près de l’enfant tout au long du repas et surveillez les signes d’étouffement. Un morceau trop gros qui ne « passe pas » déclenchera normalement un réflexe vomitif inoffensif pour bébé.
  • Il n’y a pas d’ordre précis à respecter pour l’introduction des aliments. Favorisez des mets sains, sans sel ni sucre ajouté. Portez une attention particulière aux signes d’allergies. De nombreux ouvrages fournissent des guides et des recettes adaptées selon l’âge de l’enfant.
  • Évitez les petits aliments ou les aliments trop durs dans les premiers mois (bleuet, raisin, noix, carotte, etc.). Au fil du temps, vous pourrez les introduire lorsque le développement de votre bébé s’y prêtera.
  • Ne forcez pas les choses. Si bébé refuse un aliment, on peut lui représenter le lendemain et les jours suivants.
  • Soyez patient ! Les repas sont également plus longs en DME et l’apprentissage se fait lentement. Plus vous avancez, plus vous verrez évoluer bébé à travers son exploration de la nourriture.

    À quoi il faut s’attendre

    L’alimentation autonome est un apprentissage qui s’effectue sur plusieurs mois. C’est un processus long et fastidieux qui peut causer quelques angoisses aux parents. Les risques d’étouffement, le réflexe vomitif et l’inquiétude quant à la quantité de nourriture ingérée font partie des questions fréquemment posées à ce sujet.

    Les dégâts font également partie de la DME. Au début, bébé joue davantage avec la nourriture qu’il ne la consomme, cela fait partie du développement. Il y en aura partout ; dans le visage, sur les vêtements, dans les cheveux, sur la table et sur le plancher. C’est un passage obligé qu’il vaut mieux relativiser. L’acceptation et les bavettes à manches longues seront vos meilleures alliées.

    La DME est une approche encore incomprise malheureusement. Il est possible que vous soyez questionné et jugé face à ce choix, principalement par un entourage peu renseigné. La meilleure façon d’aborder le sujet est d’expliquer les choses telles qu’elles le sont et de diriger les personnes méfiantes vers la documentation appropriée.

    Enfin, la diversification menée par l’enfant vous permettra d’avoir d’incroyables moments en famille. Tous mangent la même chose et en même temps. C’est une occasion pour cuisiner santé, pour découvrir de nouveaux aliments, pour essayer des mets originaux et pour offrir le meilleur à bébé.

     

     

    Sources :

    https://fondationolo.ca/blogue/alimentation/alimentation-autonome-ou-dme/

    https://naitreetgrandir.com/fr/etape/0_12_mois/alimentation/fiche.aspx?doc=alimentation-autonome

    https://bebemangeseul.com/la-pratique/

    https://www.enfant.com/votre-bebe-0-1-an/0-3-mois/estomac-de-bebe-il-a-besoin-de-se-roder/

    1 comment

    • Isabelle: July 17, 2019

      Bonjour
      Merci pour cet article . Avez vous des idée de premiers aliments a donner? Je penses débuter mais on dirait que je chercher encore les premiers aliments pour débuter.
      Merci pour votre temps

    Leave a comment

    All blog comments are checked prior to publishing

    Hello You!

    Join our mailing list

    Net Orders Checkout

    Item Price Qty Total
    Subtotal $0.00
    Shipping
    Total

    Shipping Address

    Shipping Methods